La méthode Dr. Remote

June 22, 2021
|
Produit

L'organisation doit s'adapter en permanence. La distance ne doit pas être un obstacle au changement. Dr. Remote permet d'y répondre à travers une méthode automatisée et asynchrone qui se décline en 3 phases. 

Le problème

Les équipes doivent s'habituer au changement perpétuel (turnover, télétravail, transformation numérique, réorganisation, croissance, nouvelles compétences, nouveaux marchés...).

Le véritable changement :

  • questionne les individus,
  • fait sortir de sa zone de confort,
  • crée des tensions,
  • exige une bonne communication et de la transparence,
  • nécessite l'adhésion de l'équipe.

Les équipes les plus performantes optent généralement pour une démarche d'amélioration qui embarque le collectif. Mais dans les faits, les personnes les plus motivées s'épuisent et les vrais problèmes sont rarement traités. La distance augmente la difficulté.

La solution

Dr. Remote guide les équipes à être toujours meilleures.

Elle est l'unique solution asynchrone et automatisée dédiée à l'amélioration continue et à la transformation pragmatique de la culture de l'organisation.

Dans un monde qui doit composer avec la distance, elle permet d'aller vite, de manière collective et inclusive. Elle se complète très bien avec ce qui peut déjà exister grâce aux rituels synchrones.

Dr. Remote propose une méthode en 3 phases pour y parvenir.

Détection

Pour échouer à être plus performant, voici la recette :

  • cacher les problèmes existants ;
  • considérer qu'on n'a rien à apprendre.

La détection vise à faire ressortir les dysfonctionnements et les tensions.

L'équipe répond à des points de détection pour savoir si il y a des perceptions différentes.

Un point de détection peut être une situation de travail, une croyance individuelle ou collective, un comportement spécifique.

Exemple de point de détection sur la communication asynchrone

Un ensemble de thématiques sur l'organisation du travail (communication, management, culture, méthode, outils, espaces de travail & QVT) sont disponibles avec + de 300 points de détection pour faciliter la prise de recul et changer d'angle de vue sur la manière de travailler.

Chacun est amené à réagir aux résultats, à clarifier des points de vue. Dans cette étape, il est déjà possible de résoudre des tensions en clarifiant certains points de vue.

L'équipe décide enfin de sélectionner les situations qu'elle souhaite résoudre.

Amélioration

L'amélioration consiste à réfléchir aux solutions.

Nous sommes toujours tentés d'aller directement à la solution, et c'est bien souvent ce qui engendre des tensions sur la durée. Il faut clarifier la situation, préciser le problème pour s'assurer qu'on parle bien de la même chose et qu'on va pouvoir vérifier que les solutions choisies améliorent la situation.

L'équipe peut choisir d'avancer comme elle veut. Le principal est de s'assurer que le chantier avance toujours et que l'équipe se pose les bonnes questions.

Pour les équipes qui sont habituées à l'intelligence collective, c'est une transposition asynchrone des techniques synchrone. Tous les outils ne fonctionnent pas en asynchrone mais par exemple le brainstorming et la convergence des idées par un système de vote silencieux se prête parfaitement à l'asynchrone.

L'équipe converge sur les petits pas et les grands pas permettant d'améliorer la situation et décide des nouvelles pratiques à mettre en place.

Pratique

Ce que ne disent pas les organisations qui communiquent sur leurs pratiques, c'est que la clé, ça n'est pas la pratique en elle-même mais comment ils ont abouti à cette pratique.

Que la pratique fonctionne pour certaines équipes ne garantit pas qu'elle fonctionnera pour toutes.

Prendre soin de ses pratiques est l'activité la plus précieuse pour une équipe performante.

Avant de déployer une nouvelle pratique, l'équipe a tout intérêt à collecter l'avis des personnes concernées et d'avoir l'accord des parties prenantes pour garantir l'adoption.

Une fois déployée, l'équipe peut mesurer de manière régulière l'adoption des pratiques existantes, identifier ce qui doit être amélioré, veiller à ce que cela ne génère pas d'impacts négatifs.

Si l'équipe n'a pas l'habitude de formaliser des pratiques, elle apprendra vite à le faire pour éviter des non dits et des tensions.

Piloter l'adoption des pratiques est la meilleure manière de développer une culture forte

Pour démarrer

La méthode donne la liberté de démarrer selon les besoins de l'équipe.

Une équipe qui a déjà pas mal de pratiques et doute de leurs efficacités pourra commencer par mesurer l'adoption des pratiques.

Une équipe qui pense manquer de pratiques aura plus intérêt à démarrer par les détections pour définir le problème le plus important.

Les 3 phases sont interdépendantes et c'est ça qui rend la solution adaptée à plusieurs contextes d'organisation.

Guillaume Raverat

Read more articles from this author